Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 novembre 2012

Strangeland - Keane

strangeland - keane.jpg

Concentré ces derniers mois sur l'oeuvre de Bruce Springsteen, et le répertoire du Boss est énorme, je suis passé à côté du nouvel album de Keane, sorti le 7 mai dernier. Un peu déçu par leur dernier album, Night Train, je m'étais un peu éloigné de ce groupe pop-rock anglais qui a émergé en 2004 avec l'album Hopes and Fears. Mais avec ce cinquième album, le groupe revient sur un son, un rythme et un style très proche de ses débuts. Et c'est très bien ainsi, je trouve. Bon là je découvre un peu l'album mais déjà quelques bonnes chansons retiennent mon attention.

 

15:26 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

31 juillet 2012

Fan de Springsteen

De Bruce Springsteen, je ne connaissais à la base que quelques chansons classiques, genre Born in the USA, Philadelphia ou Dancing in the dark, entendues plusieurs fois à la radio l’été lorsque je bossais sur les chantiers. Autant dire par grand-chose en fait.

J’ai vraiment découvert l’artiste (et son groupe The E Street Band) via The Promise, un album sortie en 2010 et qui reprenait quelques unes de ses chansons de la fin des années soixante-dix, un peu retravaillées musicalement évidemment. D’entrée j’ai accroché la chanson éponyme, puis après quelques écoutes, l’ensemble de l’album.

Conquis par la voix de Springsteen, assez particulière et littéralement envoutante, la qualité de la musique et l’intensité des textes, j’ai voulu aller plus en avant dans l’univers musical du Boss, qui comprend autant sa carrière avec le E Street Band que des albums en solos.

Pour avoir un aperçu général du répertoire du Boss, j’ai d’abord écouté The essential of Bruce Springsteen. Beaucoup de chansons m’ont conquises, d’autres ne m’ont pas convaincues sur le coup. Puis, j’ai acheté les albums Tunnel of Love (1987), The rising (2002) et Working on Dream (2009) que j’ai beaucoup écouté en voiture.

Et ces toutes dernières semaines, j’ai acheté Wrecking Ball (2012), The River (1980), Nebraska (1982), Human Touch (1992), The ghost of Tom Joad (1995) et Devils and Dust (2005). Je n’ai pas encore tous les albums mais avec ces dernières acquisitions, j’ai de quoi m’occuper quelques mois !

C’est très intéressant de voir l’évolution du style musical de Springsteen au fil des décennies : ses débuts avec le groupe, sa carrière solo puis le retour au groupe ; des chansons tantôt rock, pop, folk, tantôt percutantes, engageantes ou engagées, tantôt mélancoliques, sentimentales ou intimistes. C’est évidement grossièrement résumé.

Je suis très étonné de voir que chaque album recèle une ou deux pépites, le genre de chansons qui accroche immédiatement l’oreille et qu’on ne se lasse pas d’écouter en boucle. La première écoute de ces pistes s’apparente parfois à un choc. C’est presque une révélation. Evidemment c’est subjectif.

Il me semble important de souligner le rôle essentiel d’internet, ici particulièrement you tube et deezer, dans la découverte de tout le répertoire d’un artiste. J’ai acheté la plus part des albums après les avoir écouté quelques fois. C’est les vidéos de Springsteen en concert, jouant des versions en piano, qui m’a fait aimer sa musique.

 

Mes chansons préférées (par ordre chronologique de découverte) :

The promise

Racing in the street

I’m on fire

Born to run

The river

Thunder road

Nothing man

American skin

Lift me up

Brilliant disguise

Walk like a man

One step up

Valentine’s day

Queen of supermarket

Wrecking Ball

Highway 29

Independence day

Atlantic city

15:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

22 février 2012

Wrecking Ball

wreckingball.jpg

 

Le 5 mars prochain sort le nouvel album de Bruce Springsteen et du E Street Band, intitulé Wrecking Ball, ces fameuses boules géantes qui servent à détruire des immeubles. C'est le premier disque du groupe depuis la disparition de Clarence Clemons, dit Big Man, la saxofoniste, décédé l'an dernier.

Une première chanson de l'album " We Take Care Of Our Own" est déjà disponible sur le web ou dans les bacs sous forme de single. Plutôt sympa comme chanson. Depuis lundi et jusqu'à la sortie de l'album, le site de Springsteen permet de découvrir chaque jour une chanson du nouvel album. Celle d'aujourd'hui "Jack of All Trades" m'a beaucoup plu.

Sinon des articles sur l'album ici et .

10:53 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

13 octobre 2011

Nothing Man

Je découvre par petite touche l'étendue de l'oeuvre de Bruce Springsteen. Et je comprends que le Boss ait fait assuré sa voix, si atypique, si envoutante lorsqu'elle est accompagnée d'une belle mélodie :)

20:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

20 février 2011

The Promise

"Deux ans après le krach financier et l'accentuation d'une crise qui n'en finit pas, The Promise vient refermer avec à-propos la boucle ouverte en 78 par Darkness et en prolonger le sens profond : comme le cinéma ou la littérature, le rock éclaire parfois les zones sombres de nos vies. Ça peut faire mal, mais en nous plaçant face à une représentation de nos aliénations, de nos peurs, de nos angoisses, il nous réveille et nous instruit aussi, nous infusant espoir, beauté, résilience, transcendance, résistance, colère, expérience partagée. Bref, l'essence de l'art. Merci, Bruce Springsteen, pour cette permanente et jouissive leçon, et pour ces pépites exhumées qui tiennent splendidement leurs promesses."

Serge Kaganski - Les InRocks (source Deezer)

J'ai écouté plusieurs fois l'album et The Promise est certainement la chanson qui m'émeut le plus.

17:22 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)