Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 janvier 2008

Silence d'Or en Vallée d'Aure

Dans ce monde mouvementé, les choses vont toujours plus vite au point que leur sens pourtant généralement admis, nous échappe.

Dans ce monde mouvementé, chacun d'entre nous, pris dans les puissants torrents de notre train-train quotidien, cherche puis poursuit son destin.

Dans ce monde mouvementé, il arrive parfois à notre âme, habituellement joviale, d'être prise dans la tourmente, malmenée par quelques tristes pensées et les blessures de notre coeur.

Dans ce monde mouvementé, chacun de nous se doit d’avoir un coin de paradis afin de faire le vide dans son esprit et sortir ainsi son âme du sentiment de néant. 

Dans ce monde mouvementé, il faut savoir trouver un lieux paisible pour se ressourcer. Pour moi, ce coin de paradis s'appelle les Pyrénées. 

d372295e67829d72a285ac83a83308ac.jpg

J'aime dans ces moments là partir m'aérer l'esprit aux environs de ce petit lac, en marchant seul ou accompagné, fixeant le regard sur les hautes montagnes lorsqu'elles sont visibles et où on aperçoit (de moins en moins hélas) quelques restes de neiges éternelles, tout en m'impregnant du silence apaisant de la nature.

Je m'attarde quelques instants sur un rocher sur l'île du lac, accessible par une passerelle. La force attractive qu'exercent ces montagnes sur mon esprit, me révèle chaque fois plus la profondeur de ces territoires et des gens qui y vivent. Loin des rythmes stressants de nos grandes villes, il se dégage de la campagne et de la Montagne ce caractère de "France éternelle".

 

3ad4431d03c337c59aba63b320b8d72e.jpg

Quand vient l'aurore, la lumière-phare du Soleil se retire pas à pas de ces lieux paisibles, occupés par ces fiers habitants réfugiés dans leur chaumière, au profit des forces de l'ombre qui annonce le règne des ténébres et de l'Astre lunaire. Seuls quelques reflets font résistances ici ou là avant de céder et s'éteindre. La Neste, dont le cours d'eau brise le silence angoissant de la nuit, reste imperturbée. 

8daeedec5b2a87964dcc07b039fc8c5e.jpg

Ce spectacle au combien naturel (au sens de banal) et unique à la fois, ne cesse de m'émerveiller et  de me fasciner. Dans ce combat d'ombres et lumières, à l'image de ce qui passe parfois en notre fond intérieur, la Nature nous enseigne qu'un jour nouveau suit toujours une brève période obscure. Mais le bon sens populaire lui nous apprend aussi que la nuit porte conseil.

En regardant cette dernière photo je me revois enfant, rêvant de poursuivre le Soleil en marchant sans cesse, au delà des montagnes et des océans, pour devancer et faire reculer son couché. Quelle imagination n'avons nous pas étant enfant !

ERRATUM: Aujourd'hui j'aurai plutôt un autre rêve, celui d'arriver au sommet d'une montagne et assister au coucher puis au lever de l'Astre Eternel.

17 novembre 2007

Concours d'écriture

f080dbf4f8f66afc0906795fdd97089c.gif

La Région Midi Pyrénée a décidé d'organiser, comme l'an passé, le Prix d'écriture Claude Nougaro.

Destiné aux jeunes âgés entre 15 et 25 ans, il s'agit de participer à l'une des 4 catégories suivantes:

  • Ecriture d'une fiction: nouvelle, conte, récit, théâtre, en rédigeant entre 5 et 15 pages maximum.
  • Scénario de court métrage d'une durée de 15 minutes. Il faut fournir le corps de texte, une notre d'intention et un synopsis.
  • Bande dessinée, sur le thème que l'on veut.
  • Chanson, avec envoi d'un dossier et d'un CD 3 titres et interprétation scénique devant un jury.

 Le Prix a été lancée le 20 octobre dernier et nous avons jusqu'au 15 janvier pour envoyer nos projets. Le jury, composé de professionnels (écrivains, scénaristes, dessinateurs, paroliers, éditeur et spécialistes de l'audiovisuel) et de représentants du Conseil régional des jeunes pour chaque catégorie, examinera les dossier vers février-mars. La remise des prix aura lieu en mai 2008.

Les prix à gagner vont d'un voyage au Canada à l'occasion du Salon du Livre 2008, à l'adition des oeuvres primées. Il y aura aussi des ordinateurs ou des télévisions offertes. Enfin, éventuellement des stages et des ateliers d'écritures.

Ayant un projet cinématographique en tête depuis quelques années, apréciant par ailleurs écrire de temps à autres quelques bouts d'histoires, j'envisage de participer à ce concours. Etant donné qu'on ne peut participer qu'à l'une des deux catégories, je suis encore un peu hésitant entre la catégorie scénario et écriture. Oui, parce que déssiner et chanter, à part passer sur vidéo gag...

 J'ai déjà une idée de nouvelle qui tournerait sur le témoignage d'un gars quelques années après une catastrophe écologique dont il a survécu. 

Le titre serait le suivant:

Amertume du passé

Incertitude du futur

Eternité du présent

En réalité, m'inspirant de Ray Bradbury que j'aprécie tout particulièrement, ça pourrait être le titre d'un recueil de nouvelles, d'une série de témoignage d'un futur imaginaire.

Et sinon en scénario, j'ai le synopsis non achevé de Pat-1985... mais chut !  ;-)

11 octobre 2007

Le poème de la Montagne.

abccc91f9476cc1aa156f9a2754154b7.jpg

 

En regardant au loin les hauts monts perdus

Dans ce long et profond silence qui m’émeut

Je vois un petit sentier, rude, bien brumeux,

Qui semble conduire vers ces lieux inconnus.

 

J‘entreprend ce sentier, je monte au sommet

Je sens mon cœur frémir, mes yeux qui s’éveillent

Devant l’éternel coucher de l’Astre qui veille,

Et éclaire l’obscure voie de nos destinées.

 

Puis l’Astre tombé, sous un ciel étoilé,

Je reste là, plongeant dans mes sombres visions

Seul avec moi même, face à mes choix, noyé

Dans le chagrin, rongé de désillusions…

 

Et pourtant, dans le noir absolu du soir,

Surgit une pâle lueur qui égaye l’esprit,

Et ravive dans mon cœur, la flamme de l’Espoir,

La flamme du Courage, la flamme de la Vie.

 

Le brouillard épée qui voilait mes pensées,

S’efface sur la clarté de bien vastes horizons.

Je reprends mon chemin d'un rythme apaisé,

Ennivré de Nature et bercé de ses sons.

 

Pablo, (2004-2007)